En bref

Les principales fonctions d’ARCHI-LOG:

  • la description et la gestion RDDA des archives, des références aux instruments de recherche
  • la gestion des images
  • la gestion de l’entreposage (2016)
  • la définition d’un vocabulaire contrôlé pour l’indexation: le thésaurus et le fichier d’autorité
  • l’indexation des fonds et des collections par des termes choisis
  • la recherche à l’aide de termes indexés, à travers le texte ou à l’aide d’un dictionnaire
  • l’impression du sommaire d’un fonds, de la description RDDA d’une unité de description, d’une liste de tous les fonds, de statistiques, d’un index général ou particulier, du thésaurus et du fichier d’autorité
  • l’importation et l’exportation de vos données en différents formats


Les points forts d’ARCHI-LOG:

RDDA
correspondance aux normes internationales de description des documents d’archives;
uniformisation de la description des documents d’archives; ponctuation générée par le logiciel;
facilité d’échange de données entre divers centres d’archives
THÉSAURUS
définition d’un vocabulaire « contrôlé » à être utilisé lors de l’indexation
FICHIER D’AUTORITÉ
définition d’une liste « contrôlée » des noms propres à être utilisé lors de l’indexation
INDEXATION
recherche selon les besoins: vocabulaire « libre » ou vocabulaire « contrôlé » selon le thésaurus ou le fichier d’autorité
RECHERCHE PAR DICTIONNAIRE
création d’un dictionnaire de tous les termes apparaissant dans les descriptions; mécanisme de recherche rapide utilisant ce dictionnaire
FLEXIBILITÉ
paramètres modifiables par l’usager
DIFFUSION
choix de diverses mises en pages des instruments de recherche et capacité de diffusion sur Internet, sur le site du Réseau de diffusion des archives du Québec (RDAQ) ou en format EAD/xml


Les usagers potentiels d’ARCHI-LOG:

  • les centres d’archives agréés
  • les sociétés d’histoire
  • les musées
  • les entreprises commerciales
  • les municipalités
  • les sociétés d’État